images

Le trophée Aldor du nom de l’harmoniciste Aldor Morin (1921-1998) est remis cette année à Gaston Nolet pour souligner la contribution exceptionnelle de cet accordéoniste à la tradition musicale vivante du Québec. Digne représentant de sa région, la Mauricie, il porte l’héritage de sa famille et de musiciens phares de la Mauricie comme Gilles Paré, Roland Turcotte Michel Béchard sans négliger les maîtres du passé tel Jos Bouchard, Alfred Montmarquette et Philippe Bruneau. Ses interprétations caractérisées par un jeu dynamique, précis et joyeux, démontre une maîtrise empreinte d’humilité généreuse.

Il anime les soirées de danse au grand plaisir des participants et donne à l’occasion des concerts qui sont de véritables régals pour les auditeurs.

Considéré maintenant comme un maître du diatonique québécois et il transmet généreusement son art à la nouvelle génération et ses classes de maître sont très courues.

  • La remise de l’Aldor aura lieu samedi le 7 mai 2016, à 15h00, dans le cadre du Festival La Grande Rencontre, dans le hall d’entrée de la Maison de la Culture Ahuntsic, 10300 rue Lajeunesse, à Montréal.

Gaston Nolet, natif de Cap-de la-Madeleine, commence à jouer de l’accordéon diatonique à l’âge de 14 ans. Il a fait ses premiers pas en musique avec Roland Turcotte de Trois-Rivières, qui l’a beaucoup influencé. Les « Jams » organisés par son père à la maison avec Gilles Paré (Accordéon) et François Lord (Guitare) ont aussi contribué à activer sa passion. Autodidacte, il a cependant suivi deux ans de cours de piano, dans le but de mieux comprendre la musique et mieux la jouer sur l’accordéon. Il s’inspire maintenant surtout de Philippe Bruneau, Denis Pépin et Michel Béchard, les plus grands noms de l’accordéon diatonique au Québec.

Il commencera par animer des soirées de danse sociale et traditionnelle pendant plus de trente ans.

Gaston a beaucoup voyagé, pour représenter la musique québécoise à l’étranger. Il a accompagné la troupe de danse Les Gens de mon pays lors de deux tournées. Une première en 1997 qui l’amena en Hollande et en Belgique. La deuxième en 1999, le fit visiter le Portugal et l’Espagne. Gaston joua également avec l’ensemble folklorique Les Pieds Légers de Laval qu’il accompagna lors d’une tournée en France en 2001. En juin 2003, Gaston est allé jouer à Chartres en France, lors des 15ièmes « Rencontres Européennes de l’Accordéon ». En 2005, il participe au 29ième American Fiddle tunes sur la côte ouest américaine.

Gaston participa également de nombreux événements d’envergure au Québec et au Canada. Pensons notamment au Mondial des Cultures de Drummondville, au Festival Mémoire et Racines à Joliette, Au Festival La Gigue et Fête à Ste-Marie-de-Beauce et au 16e Annual Fiddle Show de Ivan Hick à Moncton, au Nouveau-Brunswick. À Goderich en Ontario, aux côtés du groupe de gigue Gilles Roy & The Stepping Ambassadors.
Gaston participe régulièrement au
Carrefour mondial de l’accordéon de Montmagny. Sa première participation fut en 1994 où il anima les soirées de danse et fit un concert qui fut rediffusé sur les ondes de Radio-Canada. En 1998, un concert international produit dans le cadre du Carrefour fut également diffusé sur la chaîne culturelle de Radio-Canada.

Fidèle à ses origines, il continue de jouer régulièrement pour la danse, notamment au Carrefour de l’accordéon, aux Veillées du Plateau et pour des troupes de danse dont Les Pieds Légers de Laval, les Éclusiers de Lachine.

Il enseigne chez lui à Cap-de-la-Madeleine depuis maintenant trente-cinq ans, autant le mélodéon que le trois rangs; pédagogue aguerri et grand communicateur, ses classes de maître sont très courues. En 2009, il s’est joint au corps professoral de l’École des arts de la veillée où il fournit un enseignement de haut niveau.

Discographie

Gaston a plusieurs enregistrements à son catalogue : La polka des forges (1990) ; Pure tradition (1992) avec Denis Pépin au piano ; Hommage à mes amis (1994) avec Denis Pépin au piano et Yvon Cuillerier au violon ; Reel à Jos Cloutier (1999) avec Michel Béchard à l’accordéon, Denis Pépin au piano et Yvon Cuillerier au violon; pour les Pieds Légers de Laval, Gaston enregistra l’album Souvenirs (2001) avec Richard Forest au violon et Benoit Legault au piano ; Gaston Nolet joue… Alfred Montmarquette (2002) avec Francine Cataford-Grenier au violon, Gilles Grenier à l’accordéon pianio, Luc Lavallée au piano, François Lord à la guitare, Marie-Claude Breault au chant et Serge Matton à la podorythmie.

De plus, il participa à l’enregistrement de plusieurs compilations : deux albums Québec-Folklore ( 2003 et 2004) et, Dans tous les Cantons ( 2006) avec onze autres accordéonistes dont Denis Pépin, Susie Lemay, Michel Béchard, Yves Hélie, André Bouchard, Frank Sears.

Il enregistre en 2006 un DVD Pas de chicane dans ma cabane avec l’équipe de Titovideo venu de France pour le tournage.