Société pour la promotion de la danse traditionnelle québécoise (SPDTQ)

 

Le camps Danse-Neige 2020!

27e édition du camp Danse-Neige

Insert alt text here

Les 28, 29 février, et 1er mars 2020, au Centre Orford Musique.
Stage annuel de danse et de musique traditionnelles québécoises sous le thème « Le Québec rencontre l’Écosse »
Inscription et tarifs
De la danse et de la musique traditionnelles, du vendredi soir au dimanche après-midi, dans le décor enchanteur du Centre Orford Musique, 3165, ch. du Parc, Orford, Qc J1X 7A2
DANSE-NEIGE, c’est la rencontre des passionné-e-s et amateur-e-s de danse et de musique traditionnelles qui souhaitent vivre une expérience unique, sur le splendide site du Centre Orford Musique, dans la région de l’Estrie. Trois jours de formation en danse, en chanson et en musique offerte par une équipe de professionnel-le-s du milieu TRAD, deux soirées de danses et des sessions de pratique musicale.
Un hébergement confortable réparti dans quatre pavillons, pouvant accueillir 200 personnes ; des salles de danse avec des planchers de bois et une ventilation adéquate ; de bons repas ; un service de bar sur place … le lieu dont nous rêvions depuis des années.
Célibataire, en couple, en famille ou entre ami-e-s, réservez votre place pour 3 jours de plaisir dans la tradition !

Orford
Pavillon Charles Leblanc (salle à manger)

Les professeurs de danse ou de musique
Qui sont également les câlleurs et musiciens des veillées!

Michel Payer, danse
Michel Payer est calleur et chanteur. Enfant, il écoutait sa famille chanter des chansons à répondre, pour plus tard découvrir la Bottine Souriante et le Rêve du Diable qui lui permettront de réaliser que cette musique existe au quotidien. Il devient un adepte de la Troupe de Danse de Dumontville à Saint-Jérôme (1989) et c’est là qu’il rencontre Jacques Morin de Prévost, qui l’initie au « call » de danses traditionnelles.


Pierre Chartrand, danse
Reconnu au pays et à l’étranger comme danseur et professeur, historien et ethnologue en danse, chorégraphe, gigueur et câlleur. Directeur du Centre Mnémo, président de DTQ, fondateur du groupe Rapetipetam, il enseigne depuis 20 ans la gigue à l’École des Arts de la veillée de la SPDTQ à Montréal. Amoureux de la danse, tant traditionnelle qu’ancienne, il poursuit sa carrière en danse depuis plus de 45 ans..



James Allen, danse
Il est le calleur des célèbres « Veillées du Poulailler » à Inverness, qui depuis des années valorisent le patrimoine vivant du comté de Frontenac. Il a développé son intérêt pour la transmission des danses traditionnelles écossaises et irlandaises de son territoire dans la continuité de cette tradition de sets carrées, de cet héritage régional unique.



Gaston Nolet, accordéon
Il est né au Cap-de-la-Madeleine. Il commence à pratiquer l’accordéon diatonique à 14 ans chez une tante chez qui la famille allait souvent en visite, et elle décide un jour d’acheter un accordéon et de lui donner en cadeau. Ses principaux modèles sont Roland Turcotte de Trois-Rivières, Denis Pépin et Philippe Bruneau. Il a un répertoire québécois, irlandais, et français, il aime aussi interpréter des pièces issues de son coin de Pays, la Mauricie. Son jeu est dynamique, et précis.



Laura Risk, violon
Native de la Californie mais établie à Montréal, elle enseigne la musique traditionnelle de l’Écosse et du Québec au niveau international. Son style distinctif est intensément personnel tout en étant fondé sur une recherche méticuleuse archivistique et ethnographique. Au cours des dernières années, elle s’est illustrée avec des grands noms de la musique traditionnelle américaine et celtique. Elle poursuit aussi une carrière de chercheuse et elle détient un doctorat en musicologie de l’Université McGill, pour lequel elle est récipiendaire d’une médaille d’or du gouverneur général du Canada.



Benoit Legault, piano
Fort d’une solide formation en piano classique, ses interêts le porte peu à peu vers le jazz et la musique populaire. Dans le cadre de la musique traditionnelle Benoit est un pianiste très apprécié, Il impressionne par son style d’accompagnement unique, son doigté et son sens de l’harmonisation. Sa réputation lui a valu de se produire en Europe, aux États-Unis en Asie et en Afrique dans le cadre de festivals et de tournées.



Alexis Chartrand, violon
Violoneux montréalais passionné par la musique traditionnelle du Québec. Il a commencé à étudier le violon classique à l’âge de 7 ans. Parallèlement, il a appris le style traditionnel québécois par lui-même, inspiré par la culture de sa famille et de son entourage. Il participe à de nombreux événements culturels voués à la musique traditionnelle.



Marie-Jeanne Brousseau, accordéon

Pour la première fois à l’âge de 11 ans, elle découvre l’accordéon et est fascinée par ce mythique instrument. Elle débute alors son apprentissage auprès du réputé accordéoniste Yves Hélie, qui pour plusieurs années agira à titre de professeur et mentor. Elle poursuivra ensuite son cheminement musical en s’inspirant de la musique traditionnelle du Québec, de l’Irlande et du Cap Breton.



Alasdair Fraser, violon écossais
Alasdair est né à Clackmannan en Écosse le 14 mai 1955. Il a commencé le violon classique à l’âge de huit ans. Il est reconnu comme l’un des plus grands porteurs de la tradition musicale du violon écossais. Il a un jeu expressif, il maîtrise son instrument et il a une compréhension profonde de la musique écossaise comme un art vénérable et en constante évolution. Il est une inspiration pour des générations de musiciens et musiciennes des deux côtés de l’Atlantique.



Stéphanie Lépine, violon
Violoniste de talent depuis plus de 20 ans, elle est née et évolue toujours au sein d’une famille de musiciens. Elle a fait ses études collégiales en musique classique et a peaufiné sa formation avec le célèbre violoniste irlandais Kevin Burke ainsi que l’ethnomusicologue et musicienne Lisa Ornstein. Elle est membre fondatrice du groupe de musique traditionnelle La Galvaude. Son talent l’a mené à participer à plusieurs gros évènements. Elle est aussi organisatrice et enseignante au Camp Violon Trad Québec. Son jeu d’archet ne laisse personne indifférent et fait ressortir sa passion pour le violon.



François Dumas, violon
Originaire de St-Charles-de-Bellechasse, il découvre le violon dès l’âge de 4 ans et très jeune il se passionne pour la musique de Jean Carignan, dont il étudiera le jeu avec méthode et persévérance. Il transmet sa passion du folklore en présentant toutes les pièces qu’il joue. Reconnu comme un violoneux au talent exceptionnel, il a participé à de nombreux spectacles et enregistrements. Son amour de la musique traditionnelle l’a mené sur les scènes du Québec et dans divers pays européens.



Peter Senn, guitare
Il a commencé sur la scène folk à Toronto et s’est rapidement attaché au milieu de musique traditionnelle irlandaise. Sa véritable découverte a lieu en Europe où il fait la connaissance de Peter McAvana, son mentor et un expert en accompagnement de guitare à l’irlandaise (DADGAD). Il enseigne la guitare à l’École des arts de la Veillée et dirige l’Ensemble du même nom.



Jocelyn Bérubé, conte
Né à Saint-Nil, petit village aujourd’hui disparu, il s’intéresse très tôt au folklore et aux histoires racontées dans les villages. Il joue du violon, de la trompette et d’autres instruments de son cru. Le plus bel instrument qu’il a cependant été donné à Jocelyn de jouer est sa voix profonde et nuancée avec laquelle il subjugue et enchante quiconque entre dans son imaginaire poétique et flamboyant. Avec l’intelligence de son humour, il partage et vivifie le patrimoine immatériel par l’oralité et les arts du spectacle depuis près de 50 ans. Il porte la parole et la musique à la scène nationale et international. Il a reçu cette année la plus haute distinction en patrimoine au Québec : le Prix Gérard-Morisset



Gabrielle Bouthiller, chanson

Gabrielle est artiste de la scène, chanteuse et musicienne, ainsi que chercheure et transmetteure de patrimoine chanté. Les projets artistiques auxquels elle participe deviennent souvent des chantiers de mise en valeur de patrimoine chanté ou musical : répertoire de tradition orale francophone, folklores américains ou européens, etc. Elle cherche à réinventer les espaces et les stratégies de transmission et de réappropriation des traditions orales. En incitant à leur pratique active et collective, elle s’inscrit de manière improbable mais efficace dans la chaîne de transmission des savoirs.



Timi Turmel, piano et accordéon
Héritier de l’accordéon et descendant de plusieurs générations d’accordéonistes, la musique coule dans les veines de Timi depuis son plus jeune âge, ce qui se traduit par une remarquable maîtrise de son instrument. Champion du Québec à trois reprises consécutives, il se démarque aussi par son accompagnement au piano et sa dextérité unique. Ses influences lui viennent des musiques traditionnelles du Québec, de l’Irlande et de la Nouvelle-Écosse.



Claudine Arcand : Éveil musical pour les enfants
Depuis plus de 20 ans dans le domaine de la musique traditionnelle québécoise, elle a développé une riche expérience en enseignement du violon traditionnel à l’oreille. Pour le stage elle initiera les enfants à la musique traditionnelle avec une approche efficace et motivante, en donnant le goût d’apprendre, d’explorer et d’aller toujours plus loin dans l’apprentissage de la musique. Des violons pour enfants, et des objets thématiques reliés à chacune des activités.

Inscriptions et tarifs (incluant les taxes)

Insert alt text here

Salle à manger de Orford Musique.
Réservez dès maintenant. Paiement par Paypal ou carte de crédit (VISA par téléphone à notre bureau), ou par chèque .
Chaque chambre comprend une salle de bain, des draps et des serviettes, et un petit frigidaire.
Séjour complet de fin de semaine AVEC HÉBERGEMENT : comprend 2 couchers, 5 repas (menu végétarien disponible), 6 ateliers de formation, 2 veillées de danse.

  • Occupation simple / séjour complet par personne : 490$ CAD
  • Occupation simple / séjour complet par personne membre SPDTQ : 460$ CAD
  • Occupation double / séjour complet par personne : 400$ CAD
  • Occupation double / séjour complet par personne membre SPDTQ : 375$ CAD
Toute la fin de semaine SANS HÉBERGEMENT : comprend 5 repas (menu végétarien disponible), 6 ateliers de formation, 2 veillées de danse.

  • Toute la fin de semaine : 225 CAD
  • Pour les membres SPDTQ: 200 CAD
Que le samedi, AVEC HÉBERGEMENT (samedi soir) : les 4 ateliers du samedi ainsi que la veillée. Comprend le coucher samedi soir, 3 repas (menu végétarien disponible).

  • Occupation simple / séjour partiel par personne : 350$ CAD
  • Occupation simple / séjour partiel par personne membre SPDTQ : 325$ CAD
  • Occupation double / séjour partiel par personne : 300$ CAD
  • Occupation double / séjour partiel par personne membre SPDTQ : 275$ CAD
  • Veillée seulement : 18$ CAD
Que le samedi, SANS HÉBERGEMENT : les 4 ateliers du samedi..

  • Samedi avec 2 repas et la veillée : 200$ CAD
  • Samedi, sans repas ni veillée : 150$ CAD
Procurez-vous votre carte de membre de la SPDTQ pour 30$ CAD, et profitez de nos multiples rabais : sur Danse-Neige, les Veillées du Plateau, les cours à l’École des Arts de la Veillée, le festival La Grande Rencontre, etc.

Orford
Pavillon Charles Leblanc, où se tiennent les ateliers et les veillées.
Merci à Culture Estrie ainsi qu’au Ministère de la Culture et des Communications du Québec, pour leur support financier à Danse-Neige 2020.

Orford

Société pour la promotion de la danse traditionnelle québécoise (SPDTQ) : Maison de la Culture Ahunstsic,
10300, rue Lajeunesse #2.116, Montréal, Québec H3L 2E5 Canada.
Tél: 514-273-0880,
Téléc: 514-273-9727info@espacetrad.orghttp://espacetrad.org