Monique Jutras

Monique Jutras © Michel PinaultMONIQUE JUTRAS enseigne la chanson.

Native de Montréal, MONIQUE JUTRAS est chanteuse, multi-instrumentiste et ethnologue.   Elle se produit régulièrement depuis la fin des années ‘70 à travers le Québec, le Canada et occasionnellement à l’extérieur (États-Unis, Amérique latine, France).  Sa passion pour le folklore québécois et ses recherches autodidactes l’ont menée à des collectes de chansons traditionnelles dans Lanaudière (1976-1984).   Elle s’est aussi consacrée à des études universitaires, d’abord en musique (Université du Québec à Trois-Rivières 1977-1978), lesquelles ont abouti à une maîtrise en ethnologie sur la chanson folklorique française (Université Laval 1991) et ont donné lieu à la publication d’un ouvrage en collaboration avec le chercheur et ethnologue québécois Conrad Laforte (1997, voir publications).  Parallèlement à sa carrière musicale et à ses études, elle séjourne deux ans au Nicaragua (1985 à 1987), tout en élevant une petite famille dans la ville de Québec où elle a vécu pendant près de 25 ans.

Bercée tout au long de son enfance par les chansons de « cowboy » de son père qui s’accompagnait à la guitare, dotée d’une voix naturellement juste et d’un bon sens musical, elle cultive, dès son plus jeune âge, l’art de la diction et du chant au studio de la réputée Madame Audet (1958 à 1970), ainsi que l’apprentissage du piano, de la guitare et du chant classique auprès de différents professeurs privés (1960 à 1978).   À la suite d’études en harmonie à l’Institut Pantonal (1976-1977), elle rencontre Jean-Claude Bélanger qui, ayant reçu la même formation, collabore aux arrangements musicaux de plusieurs de ses projets de disques et de spectacles (1994 à aujourd’hui). Toujours prête à se perfectionner de façon autodidacte, elle se familiarise, au fil des années, avec différents répertoires folkloriques incluant l’art de la turlute via le répertoire des violoneux québécois ce qui, immanquablement, l’amène à explorer l’œuvre de Madame Bolduc dont elle interprète le répertoire avec brio depuis 1990.  Elle présente également des conférences (depuis 2015) mettant en valeur l’œuvre et le vécu de cette pionnière de la chanson québécoise.  Imprégnée de turlutes traditionnelles, elle compose et interprète l’époustouflante « Turlute des Little-Delisle » (1997) qui, plus de vingt ans après sa création, continue d’étonner et de séduire nombre d’auditeurs.

Vidéo La turlute des Little-Delisle

Artiste de scène passionnée, tour à tour concertiste, animatrice et conférencière, ses prestations musicales s’adressent à des audiences variées (grand public, jeune public, nouveaux arrivants, amateurs d’histoire et de patrimoine, personnes âgées, milieux scolaires et universitaires, touristes) pour mettre en valeur la richesse des traditions musicales québécoises et autres répertoires qu’elle affectionne, notamment ceux des grands auteurs québécois, poètes latino-américains, chanteurs folk américains, etc….   Sa facilité à s’exprimer et à chanter aussi bien en français, en anglais qu’en espagnol ouvre la porte à de nombreuses possibilités de partage auprès de clientèles ethniques.

Extrait-vidéo du programme multi-ethnique Chansons et musiques du monde d’ici et d’ailleurs

Musicienne polyvalente et multi-instrumentiste, elle se produit selon différentes formules : en solo avec sa guitare, ses harmonicas, ses guimbardes, ses os, ses cuillères et ses bonhommes gigueurs, ou en collaboration avec différentes équipes de musiciens chevronnés qui contribuent à une diversité sonore avec des arrangements recherchés. Notamment, elle a eu maintes occasions de travailler avec Jean-Pierre Joyal (violon, podorythmie), Carmen Guérard (accordéon), Richard Forest (violon, podorythmie), Thomas De Grosbois (banjo), Germain Leduc (violon, piano), Charles Johnson (violon, mandoline, flûte), Gilles Plante (flûtes, cornemuses), Andrew Roblin (dulcimer à marteaux, banjo, mandoline), Luc Lavallée (piano, guitare, contrebasse), pour n’en nommer que quelques-uns…

Pédagogue dans l’âme et soucieuse de transmettre son savoir, l’enseignement est aussi une passion pour elle.   Que ce soit dans son propre studio à la maison  (depuis 2001), à l’École des Arts de la Veillée (épisodiquement depuis 1999) ou en milieux scolaires dans le cadre du programme québécois La culture à l’école (depuis 1993),  elle se fait un plaisir d’enseigner tous les styles de la chanson folklorique québécoise, allant de la chanson à répondre à la complainte, en passant par la turlute, sans oublier le répertoire de Madame Bolduc et autres genres puisés parmi l’immense bassin du patrimoine musical québécois.

Extrait-vidéo d’un concert-conférence portant sur le répertoire traditionnel québécois

Son enseignement prend aussi la forme de concert-conférences, notamment avec la collaboration de son collègue ethnomusicologue Jean-Pierre Joyal avec lequel elle présente régulièrement (depuis 2012) le programme-double Chansons et Rigodons, où chacun y allant de sa spécialité retrace les origines et le parcours des chansons et des musiques traditionnelles québécoises.  Un programme animé, instructif et rempli de découvertes qui s’adresse autant aux amateurs de patrimoine qu’au grand public, et de façon particulière aux nouveaux arrivants qui ont soif de connaître les origines de la culture québécoise.

Chanson Je fais la difficile

Reel La Bastringue

La mission que s’est donnée MONIQUE JUTRAS sera toujours la même quels que soient ses projets, ses activités musicales ou ses thématiques de recherche :  mettre en valeur et partager avec tous les publics, quelles que soient les origines ethniques et les générations auxquelles ils appartiennent, le patrimoine musical québécois ou plus exactement, celui qui appartient à toutes les communautés françaises d’Amérique dont les québécois sont de fiers représentants.

DISCOGRAPHIE

- Le chant de la marinière (2008 / Nomination pour le Prix de Musique Folk Canadienne)
- Monique Jutras chante et turlute La Bolduc (2003)
- Chantons et turlutons (2000 – 1994 1ère publication format cassette)
- Complaintes médiévales (1999 / Gagnant du Prix Mnémo 2000)
- La turlute des Little-Delisle (1997)

PUBLICATIONS

- Le bonhomme gigueur du Québec, article paru dans la revue française Trad’Mag No 171, Janvier-Février 2017, p. 30-35.
- Une « balade » inattendue dans l’oeuvre de Conrad Laforte.  Mais qui donc s’y intéresse?, article paru dans Rabaska : revue d’ethnologie de l’Amérique française, vol. 11, 2013, p.158-170.
- D’où vient la turlute?, articles parus dans les bulletins Mnémo, banque d’articles ethnologiques sur le patrimoine vivant, vol. 7, no 4, printemps et été 2003, 10  pages.
- Regard sur la chanson traditionnelle, article paru dans Cap-aux-Diamants, revue d’histoire du Québec, no 67, automne 2001, p. 30-36.
- Vision d’une société par la chanson traditionnelle à caractère épique ou tragique, ouvrage en collaboration avec Conrad Laforte (Québec, Presses de l’Université Laval 1997). (529 pages) / Gagnant du Prix Mnémo 2000.
- Chantons et turlutons la chanson folklorique québécoise, recueil de 14 chansons traditionnelles québécoises (Montréal, Éditions Consonance 1994). (29 pages)

Pour de plus amples renseignements

www.moniquejutras.com