Festival Trad Montréal, du 1 au 5 septembre 2021 à la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville

Un renouveau sur la scène traditionnelle québécoise

Montréal, le 22 juin 2021 | Bien en vue dans le paysage trad québécois depuis près de 30 ans, le festival La Grande Rencontre fait peau neuve et devient le Festival Trad Montréal! Nouveau nom, nouvelle identité visuelle et nouvelle direction artistique plus que jamais ouverte sur les diverses manifestations trad, avec en plus une association avec Michel Faubert comme porte-parole ; il ne fait pas de doute que le Festival Trad Montréal est en voie de s’imposer comme un nouvel incontournable de la scène artistique d’ici. La première présentation de cette nouvelle mouture se déroulera du 1er au 5 septembre à la Maison de la culture Ahunstic-Cartierville.

En prenant la direction artistique du festival, Marc Maziade, qui a lui-même des origines plurielles, avait comme premier objectif de présenter la scène trad à son sens le plus large, dans un concept novateur et inclusif permettant de créer des ponts entre les diverses communautés des milieux de la chanson, de la musique, de la danse, du conte et du cinéma. Bref, un festival traditionnel d’avant-garde qui braque les projecteurs sur les passerelles entre les tendances contemporaines et les arts traditionnels.

« Avec l’expérience de notre histoire et le dynamisme des leaders d’aujourd’hui, on peut s’imaginer puiser dans nos racines pour bâtir l’identité traditionnelle de demain avec un festival novateur, pertinent et inclusif. Un festival nouvelle génération qui serait une vitrine importante du Montréal et du Québec trad » – Marc Maziade, directeur artistique

Quant au choix du porte-parole, la candidature de Michel Faubert allait de soit. Reconnu comme un véritable catalyseur de la scène trad québécoise, l’artiste a déjà construit plusieurs ponts vers d’autres esthétiques musicales dans le milieu tout en se posant comme passeur de flambeau entre les générations.

Déjà présent pour animer une soirée lors du festival, Michel Faubert en profitera pour présenter son nouveau spectacle tiré de son projet d’enregistrement : La Chapelle ardente.

Le renouveau qui souffle sur l’événement chapeauté par l’organisme EspaceTrad se fait aussi sentir par la présence de l’artiste graphique Yves Archambault dans l’équipe. Notamment connu pour son travail auprès du Festival international de Jazz de Montréal durant une trentaine d’années, celui-ci vient donner une nouvelle identité visuelle à l’évènement en unissant tradition et contemporanéité, permettant de visualiser l’avenir sans renier le passé.

Restez maintenant à l’affût, puisqu’une première partie de la programmation sera dévoilée dans quelques semaines, révélant une brochette d’artistes tous azimuts, capable d’interpeller les publics de tous les horizons.